Flight Jacket, Perfecto, Bomber : trois modèles de blousons et vestes en cuir mythiques

La veste en cuir fait partie de ces classiques qui ont résisté aux aléas de la mode et des tendances. Matière noble et résistante, le cuir a toujours su se faire une place de choix dans les garde-robes d’un bon nombre de gentlemen. Reconnue pour son confort et sa durabilité, la veste de cuir est un héritage qui, au gré des générations, a su se réinventer avec une touche de modernité et de style, tout en conservant son cachet d’authenticité.

L’histoire de la veste en cuir

Pour rappel, le cuir est une texture qui provient de la peau d’animaux dont les principaux sont les bovins et les porcs. Ce matériau s’utilise dans la confection de vêtement (gants, chaussures, ceintures, vestes) et aussi dans la création de mobilier (fauteuils et canapés).

Avant de devenir un élément incontournable du quotidien porté par toutes les générations, les blousons en cuir étaient destinés à des corps de métier bien spécifiques. En l’occurence, les aviateurs les portaient durant la première guerre mondiale car les postes de pilotages étaient ouverts. Cette matière leur assurait chaleur et résistance lorsqu’ils étaient en mission dans les airs. Il est resté le vêtement de référence pour tous les passionnés d’aviation et ce n’est peut-être pas pour rien que le blouson aviateur, Flight Jacket, fait partie des modèles les plus populaires au monde.

En 1928, la veste en cuir fait son apparition dans le milieu des bikers. Son créateur, Irving Schott, nomme son premier modèle le « Perfecto ». Repensé au niveau de la taille, de la longueur et de son épaisseur, cette veste exigeante assure une tenue adaptée, s’ajustant parfaitement à la morphologie du motard pour ne laisser passer aucun trou d’air. Une véritable révolution dans le milieu de la moto et principalement dans la communauté Harley Davidson qui l’adopte d’emblée.

Dans les années 40, et notamment lors de la seconde guerre mondiale, cette matière est encore très utilisée, principalement par les corps d’élite, pour ses qualités propres. Mais ce n’est que 10 ans plus tard, dans les années 50, que la veste en cuir se démocratise et devient un « must have » grâce à l’apparition de cette dernière dans le film « The Wild One », ou l’acteur Marlon Brandon, en leader d’un groupe de motards, porte le modèle 618 de Irving Schott.

Dans les années 60 un tournant s’opère, on observe que de plus en plus de femmes portent une veste en cuir. Puis dans les années 70, la veste en cuir s’introduit dans le monde de la musique avec le groupe de Rock Blondie, affirmant un look alternatif et rebelle qui insufflait une certaine image de la liberté. Depuis les années 80, la veste en cuir est devenue le vêtement fétiche de nombreux musiciens, tous genres confondus, et d’acteurs phares à l’affiche des blockbusters tels que Fight Club ou encore la trilogie Matrix. De nombreuses marques ont su proposer leurs propres modèles en revisitant les styles.

Les modèles standards à connaître

Tout d’abord, le blouson aviateur, appelé Flight Jacket outre-Atlantique, est certainement le plus culte depuis sa création. On peut y référencer trois types de modèles : le A1, le A2 et le G1. Le A1 est le premier modèle de blouson en cuir porté par les aviateurs, il possède deux poches et un col relevable : les extrémités des manches et le bas de veste sont en bord-côte (tissu élastique), une finition essentielle pour se préserver du froid et garder la chaleur. Sa fermeture est faite de boutons ronds. Le A2, quant à lui plus contemporain, se distingue par une fermeture zippée, par un col en cuir et par des pattes d’épaule. Suivra enfin le G1 qui est similaire au A2 ; il se différencie par ses renforts notamment au niveau des poches et par une doublure que l’on peut y ajouter. Sa particularité repose sur son col en fourrure.

Le Perfecto fait aussi partie des références dans le milieu du cuir. Portant le nom du cigare préféré de son créateur, Irvin Schott, le perfecto se forge une solide réputation dans le milieu des motocyclistes, puis deviendra une référence auprès du grand public. Il se porte en toute saison et sans prétention depuis maintenant 93 ans.

Troisièmement, le Bomber est un modèle des plus connus. Il a la particularité de tenir au corps. En effet, son élastique au niveau de la taille permet de sculpter la morphologie de son propriétaire. James Dean l’a rendu célèbre au milieu des années 1950.

Vous connaissez à présent les modèles les plus populaires des vestes en cuir et leurs histoires. Et vous, lequel portez-vous ?

Source image mise en avant: © Robbie Noble, Unsplash.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *